Histoire

1914


Matthaes - Kurau nel giardino della scuola di Dresda nel 1914

Matthaes – Kurau dans le jardin de l’école de Dresde, Allemagne en 1914

La famille du fondateur du Museo d’Arte e Scienza, Gottfried Matthaes, était originaire de Dresde, ville d’art qui aux alentours des années 1900, devint le centre de la peinture européenne moderne. En 1906, la tante du fondateur Gertrude Matthaes et son mari Walter Kurau fondèrent une école de peinture très renommée dont le siège se situât dans un premier temps à Dresde et à partir de 1927 à Berlin. C’est dans cette ville, en 1930, que le couple M./k. se voit confier la mission de décorer les grands murs du fameux « Pergamon Museum ».

1906-1916


La création d’une collection didactique sur l’art gréco-romain et étrusque date de cette période. Elle est aujourd’hui partiellement exposée au Museo d’Arte e Scienza de Milan et est définie par le Ministère Italien pour les Biens Culturels et Environnementaux, par le décret 5.5.1997, comme étant une« collection d’intérêt historique et culturel exceptionnel ».

1949


Gottfried Matthaes invente le premier circuit imprimé (CHIP)

L’école ferme en 1932 et une partie des collections est laissée en héritage au petit fils, le physicien Gottfried Matthaes. L’union entre physique, science et art est présente durant toute sa vie. En 1949 il invente pour la Siemens Allemagne le premier circuit imprimé (CHIP) et peu de temps après, il ouvre à Milan, avec son associé italien Egidio Cozzi, la première usine pour les produire en série.

1990


Palazzo Bonacossa sede del Museo d'Arte e Scienza

Palais Bonacossa siège du Museo d’Arte e Scienza

En 1990, Gottfried Matthaes quitte l’industrie pour se concentrer sur un thème qu’il considère de première importance: l’établissement scientifique du faux dans l’Art. En réalité, pendant plusieurs années il mène des recherches à la réalisation d’une méthode de datation plus fiable que celles existantes, qui lui permettrait de dater scientifiquement les objets en bois de sa collection, c’est à dire plus de mille pièces.
C’est également en 1990 qu’il achète deux des étages du Palais Bonacossa, à Milan où il fonde le « Museo didattico per l’accertamento del falso nell’antiquariato ».

Laboratorio Scientifico Arte Autentica

Laboratoire Scientifique « Arte Autentica »

A l’intérieur du Museo d’Arte e Scienza se trouve le siège du laboratoire scientifique « Arte Autentica » hautement spécialisé dans la datation spectroscopique. En 1988, le Docteur Chim. Peter Mathhaes en devient le directeur.

Plus d’informations: www.arteautentica.it

2001


Sezione Arte Africana

Section Art Africain

La section dédiée à la collection d’Art Africain est inaugurée en 2001. Au fil des ans, le Musée élargit son offre d’exposition en ajoutant aux salles sur l’authenticité diverses expositions permanentes sur l’art extra-européen et sur Léonard de Vinci.
En particulier, l’exposition sur l’Art Bouddhiste, considérée aujourd’hui comme l’une des plus belles d’Italie, des objets provenant de Thaïlande, Birmanie et la section dédiée à l’Art Africain comprend plus de 300 objets d’une très haute valeur historique et artistique provenant de différentes ethnies de l’Afrique Noire.

 

Le Musée change deux fois de nom, passant de “Museo del Collezionista d’Arte” à l’ actuel “Museo d’Arte e Scienza », maintenant son esprit initial de service envers l’art.

Exposition Permanente sur Léonard de Vinci

Exposition Permanente sur Léonard de Vinci

Exposition Permanente sur l'Art Bouddhiste

Exposition Permanente sur l’Art Bouddhiste

2008


Lindau, Germania. Seconda sede del laboratorio scientifico

Lindau, Allemagne, siège du second laboratoire scientifique

En 2008, le laboratoire scientifique ouvre un second siège en Allemagne, à Nonnenhorn, Lindau, spécifiquement dédié au service du nord de l’Europe et géré par le Docteur Martin Matthaes.

2010


Peter e Patrizia Matthaes

Peter e Pa­tri­zia Mat­thaes

En 2010 ,à la suite d’une longue maladie, Gottfried Matthaes meurt et ses enfants, Peter et Patrizia Matthaes prennent en charge la gestion du Musée.
La même année, ils donnent vie à l’Associazione Amici del Museo d’Arte e Scienza et à toute une série de projets non seulement culturels mais également d’innovation, de restauration et de développement scientifique, dans le but de contribuer de façon déterminante à la sauvegarde et à la valorisation de notre patrimoine artistique, donnant suite et continuité à l’œuvre de leur père.